Catalogue

____________________________________________________________________________________

Sommaire

- Un Ange en Exil (2005)

-
France / Allemagne (2007)

-
Misérable Miracle (2008)

-
Une Vie de Rêve(s) (mai 2011)

-
Le Visage des poings (juin 2011)

-
7 Propos sur le Septième Ange (juin 2011)

-
Norma Jean (janvier 2012)

____________________________________________________________________________________
 

UN ANGE EN EXIL (2005)

Mise en scène : John Arnold : Adaptation : Jocelyn Lagarrigue : Jeu : Bruno Boulzaguet et Jocelyn Lagarrigue : Lumière : Olivier Oudiou : Décors : Ulysse Ketselidis : Son : Marco Bretonniere : Production : Théodoros Group

    Un Ange en Exil est un spectacle autour de l’œuvre/vie d’Arthur Rimbaud. A travers un montage de ses textes et divers témoignages nous avons tracé une ligne qui part de Charleville-Mézières, traverse Paris, l’Abyssinie pour finir à Marseille. Deux acteurs sur le plateau pour dire la « liberté libre » de cette météorite hors du commun.

    Ce spectacle a été crée au Théâtre de l’Atalante en novembre 2005 et joué une trentaine de fois. Il a joué également en Suisse au Forum Meyrin à Genève.

                         

Sommaire

____________________________________________________________________________________


FRANCE/Allemagne (2007)

Jeu : Jocelyn Lagarrigue et Rainer Sievert / Conception et mise en scène : Jocelyn Lagarigue, Rainer Sievert, Marc Wels / Créateur lumière : Wilfried Schick / Créateur son : David Segalen / Production déléguée : Théodoros Group

    France/Allemagne prend comme point de départ la demi-finale du Mondial de football en 1982 entre la France et la République Fédérale d’Allemagne.

    Cet évènement sportif est un prétexte pour les deux acteurs (l’un français, l’autre allemand) pour évoquer les relations entre les deux pays. Sont convoqués en vrac les souvenirs d’adolescence, la Grande Illusion de Jean Renoir, deux clowns tchèques, une carte d’Allemagne, une ligne blanche et les familles respectives de nos deux protagonistes.

    Un cabaret tragi-comique pour délirer un bout d’histoire européenne.

    Ce spectacle a été crée au nouveau relax de la ville de Chaumont en octobre 2008 et s’est produit une quarantaine de fois en France.

    Une version allemande est prévue dans les mois qui viennent.

Coproduction et soutien : Théâtre Firmin Gémier/La Piscine, Scène Conventionnée d’Antony et de Chatenay-Malabry, le Nouveau Relax, Scène Conventionnée de Chaumont, association «Pain et Jeux», ARCADI et DRAC Ile de France.

Plus d’infos sur: www.franceallemagne.net

Sommaire

____________________________________________________________________________________


MISERABLE MIRACLE (2008)

Adaptation, mise en scène, scénographie : Bruno Boulzaguet / Composition, percussions : Jean Christophe Feldhandler. / Trombones et trompes : Thierry Madiot / Banjo : Vivien Trelcat / Le poète : Jocelyn Lagarigue / Le Docteur : Bruno Boulzaguet./ Lumière et scénographie : Olivier Oudiou / Peintre : Nazanin Pouyandeh. / Costumes : Sylvette Dequest.

    A 55 ans, le poète Henri Michaux  aspire à un dérèglement volontaire et total de tous ses sens, et programme méticuleusement, avec rigueur  scientifique, une série d’absorptions de doses de Mescaline, drogue hallucinogène que les indiens Huichols ou Tahahumaras du Mexique utilisaient pour aller rencontrer leurs dieux, ceux des volcans, du feu, des astres, de la guerre.

    Armé de papier et stylo, il part en exploration, et note, raconte, dessine.

    Ces carnets sont le récit d’un authentique voyage dans un pays lointain, un conte, une mythologie moderne.

    Cette série d’expériences réalisées, Michaux redevient le buveur d’eau qu’il a toujours été.

    A 2 acteurs ( Le docteur et le poète)  et 3 musiciens (percussions, trombone, banjo)  notre spectacle est le récit en sons, en mots, en musique, en bruit, en parole, de cette aventure inouïe.

    Espace bifrontal, le spectateur auditeur est immergé dans un espace son. 

Coproduction : Césaré, Théâtre 71 Malakoff, CCAM de Vandoeuvre-les-Nancy, Drac Ile de France, Arcadi, Spédidam, Théodoros Group.

Diffusion : créé le 19 mars 2008 au Théâtre l’Echangeur à Bagnolet. Puis au Théâtre 71 Malakoff, , Scène Conventionnée de Frouard,(CCAM), Le Manège à Reims et le grand R à la Roche sur Yon.

Adaptation radio: Radio France Culture – diffusé le 23 novembre 2011.

Contact : bruno.boulzguet@wanadoo.fr / tél : 00 33 (0) 06 16 40 37 22

Sommaire

____________________________________________________________________________________


UNE VIE DE RÊVE (S) (Mai 2011)

Co réalisation : Bruno Boulzaguet (metteur en scène et adaptateur) et Jean Christophe Feldhandler (compositeur) / Création lumière et Collaboration artistique : Olivier Oudiou / L’artiste : John Arnold / Le scientifique : Bruno Boulzaguet /Percussions : Jean Christophe Feldhandler / Contrebasse : Anne Gouraud.

    "Au fond, ne me semblent dignes d’être racontés que les événements de ma vie par lesquels le monde éternel a fait irruption dans le monde éphémère. C’est pourquoi je parle surtout de mes rêves.

    Les rêves sont des phénomènes naturels et qui ne diffèrent pas de ce qu’ils représentent. Ils n’illusionnent pas, ne mentent pas, ne déforment ni ne maquillent ; au contraire, ils annoncent naïvement ce qu’ils sont et ce qu’ils pensent.

    Le rêve est une porte étroite, dissimulée dans ce que l’âme a de plus obscur et de plus intime :

    A 3 ans je rêve que je vois un zizi géant en suspension au dessus d’un trône en or

    A 13 ans je..A 19 ans je …A 34 ans … A 37 ans je …A 41 ans je... A 54 ans je …

    A 69 ans je …A 83 ans je suis poursuivi par des soucoupes volantes et je perce le mystère des OVNI –

    Ma vie est celle d’un inconscient qui a accompli sa réalisation."

Sur scène et deux acteurs et deux musiciens ( Percussions et contrebasse).

1 heure 30. Pas de décor.

Des conteurs en musique.

    Il y aura un ton léger, poétique, ludique et fantastique dans cette matière faite de rêves, de pensées et de musiques.

Coproduction : Césaré (Producteur Délégué), Théâtre 71 Malakoff, DRAC Ile de France, Théodoros Group.

Avec le soutien de la Spedidam, d'Adami, et l'aide à la diffusion d'Arcadi.

Diffusion : Théâtre71 Malakoff (12 et 13 mai 2011) Théâtre l'Echangeur (du 4 au 14 novembre 2011), Théâtre de Chelles (29 novembre 2011).

mail : bruno.boulzaguet@wanadoo.fr  téléphone : 0 033 (6) 16 40 37 22

                                 

Sommaire

____________________________________________________________________________________


LE VISAGE DES POINGS (Juin 2011)

Jeu : Fabienne Perrineau, Bruno Boulzaguet, Sarah-Jeanne Drillaud, Jocelyn Lagarrigue : Texte de Jocelyn Lagarrigue : Création lumière : Olivier Oudiou : Création son : Marco Bretonnière : Mise en scène : Jocelyn Lagarrigue : Production :Théodoros Group en partenariat avec le Théâtre de l’Atalante.

    Une grande romancière, appelons-la Joyce, pose à travers un roman la question de la boxe.

    Pourquoi la boxe ? Que nous révèle la boxe de nous-mêmes ? Quelle part d’ombre surgit en nous le temps d’un combat et s’en va rejoindre la nuit sitôt l’affrontement terminé ?

    Comment une femme peut-elle être fascinée par la boxe?

    Pour répondre à ces questions Joyce convoque son passé le plus intime où dansent encore et toujours les figures de sa mère Lauren, de son père Marcus lui même boxeur et de Monsieur Elie son coach. 

    A eux quatre ils tentent de démêler les liens secrets qui les unissent au mystère de la boxe, au mystère de la vie.

Contact : jocelynlagarrigue@yahoo.fr  tel : 0 033 (6) 63 78 52 47

Sommaire       

____________________________________________________________________________________

7 propos sur le 7ème ange (juin 2011)

Co-réalisation : Bruno Boulzaguet (jeu) : Jean Christophe Feldhandler (percussions) : Olivier Oudiou (Lumière).

    Le grammairien Jean-Pierre Brisset, (1837 1919) quitte l’école à douze ans pour aider ses parents à la ferme, puis part à quinze ans comme apprenti pâtissier à Paris. A 22 ans  il s’engage dans l’armée. A 34 ans il publie "La natation ou l’art de nager appris seul en moins d’une heure". A 38 ans, il démissionne de l’armée et se fait professeur de langues vivantes à Paris. A 41 ans il publie "La grammaire logique résolvant toutes les difficultés".

    En société / en ce eau sieds té / sieds toi en cette eau / en seau sied té / en sauce y était / il était dans la sauce en société.

    Michel Foucault a écrit un texte intitulé "7 propos sur le 7ième ange" à propos de Jean Pierre Brisset.

    C’est à partir de ce texte drôle et vertigineux que nous avons construit un cours de grammaire pour un acteur et un musicien.

    Un grammairien et un musicien percussionniste (jeu de mots et de sons et de rythmes...)

    Eva le nom donnée par Adam à sa femme. Ce nom signifie : grenouille. Nous le démontrons en examinant la phrase suivante, bien populaire : Eh ! va donc, grenouille. Eva, donc grenouille.  

mail : bruno.boulzaguet@wanadoo.fr  téléphone : 00 33 (0) 6 16 40 37 22

 

Sommaire

____________________________________________________________________________________

NORMA JEAN (Janvier 2012)

    Librement inspiré du roman de Joyce Caroll Oates, Blonde.

Traduction, adaptation et mise en scène : John Arnold / Assistant à la mise en scène : Grégory Fernandes / Scénographie et Costumes : Aurélie Thomas / Création Lumière – Direction technique : Olivier Oudiou / Assistant Lumière et régie générale : Thomas Cottereau / Création sonore : Marc Bretonnière / Vidéo : Michel Ferry / Administration : Laurent Pousseur

Distribution

Aurélia Arto, Philippe Bérodot, Bruno Boulzaguet, Jean-Claude Bourbault, Samuel Churin, Evelyne Fagnen, Antoine Formica, Jocelyn Lagarrigue, Marion Malenfant, Olivier Peigné, Fabienne Périneau, Maryse Poulhe, John Arnold.

    C’est l’histoire de la cendrillon de la côte ouest, ou si les citrouilles se transforment en carrosse elles  carburent au whisky et à la vodka et laissent dans leur sillages des traînées de cocaïne. Et les rôles des petites souris sont tenus par des rats et des porcs, et le prince charmant ne l’est pas du tout. C’est l’histoire de la petite fille dans le désert qui demande à la bête aux yeux innombrables « Mais qui es tu ?» et  la bête qui lui répond «vulgarité est mon nom». C’est l’histoire de Marilyn Monroe.

    « Le tireur d’élite : Elle a menacé le playboy national, la pute ! Donc, elle a menacé la sécurité nationale. Et ça, à l’agence, pépère, il veut pas. Faut pas lui toucher à sa sécurité nationale. Une vieille tarlouse paranoïaque comme pépère faut pas lui toucher à ça ! »

    Création du 3 au 29 janvier 2012 au Théâtre des Quartiers d’Ivry.

   Création du 3 au 29 janvier 2012 au Théâtre des Quartiers d'Ivry
    Production et diffusion Tango Prod (Laurent Pousseur) administration/production

Tél portable : 0 033 (6) 60 06 50 52

Tél fixe : 0 033 (1) 44 93 04 33

mail : laurent.pousseur@free.fr

 

                 

Pour visionner en pleine lecture le flyer, veuillez cliquer sur les images

Sommaire

____________________________________________________________________________________